Wildhorn (3248m)

27 mars 2017, Alpes bernoises, Suisse

 

Itinéraire : par les Audannes

Configuration : aller-retour

Départ : les Rousses

Orientation principale : sud-est

Cotation descente : 3.1

Exposition : 1

Conditions rencontrées : bonnes

Dénivelé positif : 1750 mètres

Compagnons :

  • Stéphane Mégevand

  • Grégoire Stevenson

 

 

 

 

Présentation du sommet

 

 

Le Wildhorn est une montagne appartenant aux Alpes bernoises, située entre les cantons du Valais et de Berne. Elle est entourée par le Tungelgletscher au nord et respectivement par les glaciers du Téné et du Wildhorn à l'est et au sud. La cime est constituée d'un sommet principal et d'un sommet secondaire, où une croix métallique a été installée. En hiver et au printemps, elle est connue pour offrir de nombreux itinéraires en peaux de phoque mais aussi pour être une dépose d'héliski.

La voie passant par les Audannes débute à proximité du barrage de Tzeuzier, sur les hauteurs d'Ayent. Les personnes désirant gravir le Wildhorn par ce versant peuvent diviser l'ascension en deux. En effet, il est possible de passer une nuit à la cabane des Audannes, construite à 2508 mètres d'altitude. Après un mois sans sport, suite à une blessure en course à pied, je propose à Stéphane et Grégoire de m'accompagner pour cette sortie. Je me testerai par la même occasion.

Galerie

Récit de l'ascension

 

 

Je retrouve mes amis chez moi à Thonon-les-Bains, tôt dans la matinée. Arrivés aux Rousses, en amont d'Ayent et proche du barrage de Tzeuzier, nous nous équipons tranquillement. Sous un soleil radieux, les premiers mètres de dénivelé s'effectuent sur une piste de ski, déserte à cette heure-ci. Très vite, nous bifurquons au nord-ouest en forêt, afin de rejoindre la longue et large combe des Andins.

À 2040 mètres d'altitude, cet immense vallon nous faisant face doit être remonté dans son intégralité. Pour se faire de manière sûre, les conditions nivologiques doivent être impérativement stables. Effectivement, la configuration du terrain se prêterait parfaitement à d'éventuelles coulées et avalanches. Les conversions s'enchainent et la hauteur est prise de manière progressive, jusqu'à un col d'une hauteur de 2520 mètres.

D'ici, il est nécessaire de se laisser glisser au fond d'une cuvette, en direction du Mont Pucel. En venant buter sous les contreforts de la montagne citée précédemment, à la "Selle", 400 mètres de dénivelé sur un terrain exigent nous attendent. L'effort est rude et nous devons contourner la cime sur sa droite, où l'exposition devient plus importante. Effectivement, le cheminement se déroule au dessus de barres rocheuses.

 

Le glacier plat du Wildhorn est rejoint, dominé par le sommet éponyme. Après une petite pause où le ravitaillement s'avère nécessaire, je contemple la vue panoramique donnant sur les hautes cimes valaisannes. Je souffle également, un mois sans sport se fait sentir à ces altitudes. D'ici, il ne reste que quelques conversions  à effectuer entre les deux proéminences du Wildhorn pour en finir avec cette longue matinée.

Le point culminant, celui de gauche, est atteint vers midi. Le froid qui y règne n'est pas des plus agréables. Je prends quelques photos sur les Alpes vaudoises voisines, les Alpes pennines découpant l'horizon en face et les Alpes bernoises plus à l'est. Le massif du Mont-Blanc est bien évidemment toujours de la partie.

Le départ à skis se fait du sommet. La neige est revenue par le soleil et est très agréable à skier. En quelques instants, nous regagnons la combe des Andins qui sur sa partie inférieure n'a toujours pas transformée. 

Le Wildhorn se prête parfaitement à la pratique du ski de randonnée. Ses larges pentes offrent de belles descentes, dans un cadre somptueux. À recommander cependant lorsque les conditions nivologiques sont stables, l'itinéraire étant relativement exposé.

Carte

N.B. Les légendes présentes dans les galeries désignent toujours les sommets les plus visibles, de gauche à droite.
Toutes les photos sont non retouchées et prises par Hugo Haasser ou ses amis, excepté celles de l'onglet "Projets".