Tête de Charousse & Dent du Vélan

22 octobre 2016, Chablais, France

Sommets gravis, voie & cotations :

  • Tête de Charousse (2094m)

    • arêtes de Bises, T3

  • Dent du Vélan (2059m)

    • traversée est >> ouest, AD

Configuration : boucle

Départ : chalets de Bises

Engagement maximal : II

Place dans la cordée : réversible

Orientation principale: sud

Conditions rencontrées : moyennes

Dénivelé positif : 780 mètres

Compagnon : ​Fabien Chevallay

Présentation des sommets

 

 

La Tête de Charousse est une montagne appartenant au massif préalpin du Chablais. Elle se situe juste à l'ouest de la Dent du Vélan, se dressant parfaitement sur la frontière franco-suisse. Cette dernière apparait comme une molaire rocheuse et est prisée par les grimpeurs du coin. L'une comme l'autre, elles sont accessibles depuis les chalets de Bises et offrent une vue imprenable sur le bassin lémanique. Les deux cimes sont dominées par les Cornettes de Bises, point culminant du secteur.

 

La traversée des arêtes de Charousse est une randonnée aérienne, offrant un parcours de crêtes très esthétique. Elle s'étend d'ouest en est, du col de Bises à la Dent du Vélan. Finaliser cette boucle par l'escalade du sommet cité précédemment me semble idéal pour combler une belle journée d'automne. Je propose donc à mon ami Fabien de m'accompagner, afin de profiter au maximum du créneau météo favorable.

 

 

 

Galerie

Récit de l'ascension

 

 

Retrouvant mon collègue à Thonon-les-Bains, nous co-voiturons jusqu'aux chalets de Bises. C'est par un froid saisissant que nous préparons soigneusement les sacs au parking, au pied des imposantes Cornettes de Bises. À cet instant, je me rends compte qu'un givre épais s'est installé durant la nuit et sera bien évidemment de la partie. Espérons qu'il n'empêchera pas l'escalade prévue !

 

Nous nous mettons en route en direction du col de Bises, en empruntant un sentier de randonnée qui se dessine plus au nord. Ce dernier mène premièrement au large plateau de la Salle, que nous traversons, avant de se redresser en lacets jusqu'au col. Une fois atteint, la magnifique Pointe de Pavis dressée plus à l'ouest, capte d'ores et déjà les premières rayons de soleil. 

 

La suite du parcours devient évidente. Effectivement, il se transforme en une esthétique crête herbeuse vallonnée, légèrement enneigée par endroit. Sur le fil, nous sommes toujours dominés par l'austère silhouette des Cornettes de Bises, trônant au sud. Captant le soleil à notre tour sous la Tête de Charousse, une famille de bouquetin se balade à quelques mètres à nous, rendant l'atmosphère encore plus magique !

La première cime est gagnée, sans difficulté. Une courte pause s'impose avant de redescendre légèrement vers la Dent du Vélan, que nous contournons grâce à une vire située au pied du versant sud. À l'extrémité orientale de la proéminence rocheuse, nous nous encordons et passons dans le versant nord enneigé, afin de gagner le premier mur à gravir. 

Fabien passe en tête et m'assure du haut. Le rocher est très froid et il est nécessaire de se réchauffer les mains constamment. Avec des gants, l'escalade serait bien plus difficile et aléatoire. Un court rappel est obligatoire pour rejoindre une brèche, avant de regrimper. La qualité du terrain devient variable et quelques chutes de pierres pimentent l'ascension. Un deuxième rappel nous ramène dans la face nord glaciale de la Dent, où nous progressons prudemment sur les dernières mètres que je réalise en premier de cordée.

La vue du sommet est sublime ! Les couleurs automnales sont toujours aussi belles et contrastent avec l'immense lac Léman que nous dominons de plus de 1700 mètres. Un long rappel à l'extrémité ouest de la montagne est nécessaire pour revenir sous la Tête de Charousse. Nous retraversons la vire et gravissons dans la foulée un petit sommet sans nom avant de rejoindre le col d'Ugeon, tous deux situés en territoire suisse. Il ne suffit plus que d'emprunter un sentier longeant le ruisseau de Bises, pour retrouver les chalets éponymes sous un soleil radieux.

Cet enchainement est tout simplement spendide. Débutant par une randonnée aérienne photogénique, conclure la sortie par la courte arête de la Dent du Vélan donne un caractère alpin très agréable à la sortie !

Carte

N.B. Les légendes présentes dans les galeries désignent toujours les sommets les plus visibles, de gauche à droite.
Toutes les photos sont non retouchées et prises par Hugo Haasser ou ses amis, excepté celles de l'onglet "Projets".