Six Blanc & Pointe de Combette

19 décembre 2015, Alpes pennines, Suisse

 

Sommets gravis, voies & cotations : 

  • Six Blanc (2795m)

    • ​combe nord, 3.2

  • Pointe de Combette (2762m)

    • ​versant nord, 2.3

Configuration : boucle

Départ : le Clou

Exposition maximale : 2

Conditions rencontrées : bonnes

Dénivelé positif : 1900 mètres

Compagnon : Julie Navillod

Présentation des sommets

 

 

Le Six Blanc est un sommet appartenant aux Alpes pennines, perché dans le val ferret suisse. Il est appelé ainsi pour ne pas être confondu avec le Grand Six Blanc, situé 800 mètres plus à l'ouest et en réalité plus petit. La cime en question domine la Pointe de Combette, sa voisine au sud-ouest et fait face au Mont Dolent et à l'Aiguille du Triolet. Nos deux monts trônent tout proche de la frontière avec l'Italie et constituent de magnifiques belvédères pour admirer, entre autres, le Mont Blanc et les Grandes Jorasses.

 

La combe nord du Six Blanc s'enchaine facilement avec la voie normale de la Pointe de Combette. Les conditions de neige étant favorables dans le secteur, je propose à Julie de m'accompagner pour profiter d'une belle météo annoncée. Nous tenterons de réaliser cet enchainement rapidement, afin de ne pas rentrer de nuit. Effectivement, étant à deux jours du solstice d'hiver, la course avec le soleil sera le principal défi.

Galerie

Récit de l'ascension

 

 

Nous arrivons vers neuf heures au parking du Clou, sur les hauteurs de la Fouly. La tempête de ciel bleu dont nous sommes témoins annonce une journée prometteuse. Les hauts sommets du secteur, tels que la Pointe Allobrogia et le Mont Dolent, prennent d'ores et déjà le soleil. Le début de l'itinéraire se déroule sur un terrain plat, proche de la route de Ferret puis continue sur un chemin d'alpage. Ce dernier traverse la Dranse de Ferret, vers 1775 mètres d'altitude, avant de se raidir significativement.

 

Arrivés à la Peule, nous suivons le torrent éponyme en rive gauche puis le traversons. Nous sommes désormais sous la combe nord, du Six Blanc, plongée dans l'ombre. Toujours skis aux pieds et en faisant une multitude de conversions, nous prenons de la hauteur rapidement. Les derniers mètres se font plus raides et aboutissent à un col. C'est ici, au soleil, que je propose à Julie de laisser nos skis. Nous pourrons ainsi réaliser l'aller-retour sur l'arête sommitale, dernier obstacle, pour atteindre le sommet.

 

Le Six Blanc est coché ! Matérialisé par un cairn conséquent, ce dernier offre une vue imprenable sur le duo Grand Combin-Mont Vélan à l'est. Au sud, c'est le Grand Golliat et ses nombreux couloirs skiables qui règne. Quant à l'ouest, inutile de rappeler que le Mont Blanc et les Grandes Jorasses trônent sans égal.

 

Quelques photos plus tard, nous revenons au col prudemment par la même arête puis mangeons un morceau. Une demi-heure s'écoule avant d'attaquer la première descente, celle de la combe nord, en très bonnes conditions. Le haut de celle-ci offre une pente notable, avant de s'aplanir quelque peu. Nous revenons à 2300 mètres d'altitude puis bifurquons vers le deuxième objectif de la journée, la Pointe de Combette ! Par quelques conversions au sein de sa face nord, nous aboutissons naturellement sur une crête, où un déchaussage s'avère obligatoire pour atteindre le point culminant.

 

La deuxième montagne est sous nos pieds ! Les teintes de fin de journée apparaissent et malgré la vue magnifique que nous avons, il est nécessaire de revenir à des altitudes plus raisonnables rapidement. C'est ainsi que nous chaussons les skis au sommet puis entamons la dernière et longue descente jusqu'au parking, le sourire jusqu'aux oreilles.

 

Cet enchainement est facilement réalisable à la journée. Malgré quelques longueurs en amont de la Fouly, les pentes qu'offrent le Six Blanc ou la Pointe de Combette ne sauront que satisfaire les skieurs ou les snowboarders !

Carte

N.B. Les légendes présentes dans les galeries désignent toujours les sommets les plus visibles, de gauche à droite.
Toutes les photos sont non retouchées et prises par Hugo Haasser ou ses amis, excepté celles de l'onglet "Projets".