Salève (1379m)

23 août 2016, Jura, France

 

 

Itinéraire : Orjobet >> Grande Gorge

Configuration : boucle

Départ : le Coin

Orientation principale : ouest

Cotation randonnée : T2

Conditions rencontrées : bonnes

Dénivelé positif : 1200 mètres

Compagnon : Maud Neveu

 

 

 

 

Présentation du sommet

 

 

Le Salève est un sommet appartenant au massif du Jura, en Haute-Savoie. Culminant au "Grand Piton", son versant oriental plonge progressivement et contraste avec sa face ouest abrupte, découpée par de nombreuses barres rocheuses. Le "balcon de Genève" offre une vue panoramique sur le lac Léman au nord, et sur le massif du Mont-Blanc au sud-est. Les randonnées possibles sur les flancs de la montagne y sont nombreuses et variées, ainsi que les grandes voies d'escalade. Depuis 1932, il est possible de monter sur le plateau sommital du Salève en téléphérique, reconstruit en 1983.

 

La traversée Orjobet >> Grange Gorge constitue une magnifique sortie, idéale pour combler une demi-journée de beau temps. Elle permet de visiter une grotte naturelle puis d'enchainer sur une traversée de vires esthétiques, à flanc de falaises. Pour les motivés, il est tout à fait abordable de sortir sur le plateau sommital pour y admirer la vue imprenable sur les nombreuses cimes haut-savoyardes. Je propose à Maud de m'accompagner pour cette promenade, afin de profiter de l'après-midi.

 

 

 

Galerie

Récit de l'ascension

 

 

Arrivés en milieu d'après-midi au hameau du Coin, sur les hauteurs d'Annemasse, nous débutons la marche sous une tempête de ciel bleu. Le soleil et les températures estivales sont au rendez-vous, même à cette heure tardive. La face occidentale du Salève se dresse droit devant, décorée d'une immense peinture représentant le drapeau haut-savoyard. La courte ascension débute sur une route goudronnée puis continue en forêt, plein est.

 

Le sentier n'est pas large et se redresse petit à petit. En gagnant de la hauteur, les premières barres rocheuses sont sous nos pieds, où le chemin se transforme parfois en vires faciles. Une main courante sécurise l'un des tronçons exposés du parcours. Quelques minutes plus tard, la grotte d'Orjobet apparait subitement. Très bien équipée, nous entrons dans la curiosité naturelle par un escalier métallique. Ressortis aussitôt de la merveille rocheuse, nous optons pour le du nord et passons sous l'imposant Trou de la Tine.

Nous marchons désormais sur le très esthétique sentier de la Corraterie. Lac Léman en arrière plan, nous progressons à flanc de parois sur un chemin large mais tout de même exposé. La fameuse peinture du drapeau haut-savoyard est gagnée. Sans hésiter, nous décidons d'aller nous promener sur le plateau sommital du Salève, afin d'y admirer un panorama sans égal.

 

Quelques pâturages plus tard, nous voici sur l'une des nombreuses antécimes du Salève. La vue à 360 degrés ne peut que marquer ! Du lac Léman à celui d'Annecy, en passant par le Mont Blanc, personne ne pourrait se plaindre d'être ici. De plus, les teintes de fin de journées rendent le spectacle encore plus beau.

 

Revenus sur nos pas, nous prenons la direction de la Grande Gorge pour perdre de l'altitude. La nuit nous rattrape à grande vitesse pendant que nous revenons à la civilisation par un chemin délité. Dans la nuit noire, éclairée par nos frontales et par les lumières de l'agglomération genevoise. Un coureur fort sympathique nous propose de nous ramener en voiture au Coin, Geoffroy de son prénom et futur compagnon de cordée.

Quelle belle promenade ! Cette boucle mérite clairement le détour. En une demi-journée, elle offre une diversité de paysages difficilement égalable, à deux pas de la ville !

Carte

N.B. Les légendes présentes dans les galeries désignent toujours les sommets les plus visibles, de gauche à droite.
Toutes les photos sont non retouchées et prises par Hugo Haasser ou ses amis, excepté celles de l'onglet "Projets".