Pointe de Tardevant (2501m)

25 janvier 2014, Bornes/Aravis, France

 

 

Itinéraire : combe de Tardevant

Configuration : aller-retour

Départ : les Confins

Orientation principale : nord-ouest

Cotation descente : 2.3

Exposition : 1

Conditions rencontrées : bonnes

Dénivelé positif : 1060 mètres

Compagnon : Mylène Deffrennes

 

 

 

 

 

Présentation du sommet

 

 

La Pointe de Tardevant est une montagne appartenant à la chaine des Aravis, massif majoritairement composé de combes entrecoupées de sommets calcaires. D’une altitude égale à 2501 mètres, elle se dresse sur les hauteurs de la Clusaz et est encadrée par le Mont Fleuri au nord-est et la Tête de Paccaly au sud-ouest. Sa crête sud-est la sépare du sommet de l'Ambrevetta, antécime plus petite de quarante mètres environ.

 

La combe éponyme est un itinéraire classique à ski de randonnée, débutant de la vallée des Confins. Cette dernière est l'une des plus fréquentées de Haute-Savoie, en périodes hivernales. Ayant actuellement de très bonnes conditions nivologiques, je propose à Mylène de m’accompagner sur les pentes de la Pointe de Tardevant. Nous partirons tôt, afin d'esquiver au maximum l'affluence habituelle du secteur.

Galerie

Récit de l'ascension

 

 

Nous garons la voiture au parking des Confins vers sept heures, sur les hauteurs de la Clusaz. Comme d'habitude, le lieu est d'ores et déjà peuplé par les randonneurs et les raquettistes. La première étape de l'ascension est de rejoindre la bonne combe, celle de Tardevant. Il est donc nécessaire de traverser en aval de celles du Grand Crêt et de Paccaly, en passant par la Bottière et le chalet de Paccaly d’en Haut. C’est à 1674 mètres d’altitude que nous laissons ce dernier, pour rejoindre la nôtre.

 

Toujours à l'ombre, nous prenons rapidement de la hauteur, sur une excellente trace qui serpente dans la combe. Nous sommes coincés entre la Pointe de Tardevant à gauche et les Rochers de la Salla à droite, le spectacle est grandiose ! Enfin au soleil, c'est ensuite au nord-est qu'il faut se diriger. Désormais, nous visons le col qui sépare l'Ambrevetta de notre objectif. C'est ici que la majorité des skieurs, présents en grand nombre, concluent leur montée.

 

Pour notre part, nous faisons une courte halte au col puis fixons les skis sur les sacs. Nous pouvons donc débuter la traversée de l'arête de Tardevant, impressionnante vue d'ici. Cependant, au fur et à mesure que l'on marche dessus, je me rends compte que la meilleure solution aurait été de garder les skis aux pieds pour progresser rapidement.

 

Au sommet, la vue sur le massif des Aravis qui nous entoure de part et d'autre est saisissante ! La Pointe Percée, au nord-est, se détache tout particulièrement. Au nord-ouest puis au sud-est, ce sont respectivement la chaine du Bargy et le massif du Mont-Blanc qui découpent l'horizon. Une petite pause photo s'impose bien évidemment !

 

Revenus au col, nous gravissons dans la foulée l’Ambrevetta, située juste à côté puis chaussons et descendons dans une neige excellente ! Les portions en neige poudreuse sont très agréables. Revenus aux chalets de Paccaly d'en Haut, il est nécessaire de pousser sur les bras car la pente se fait de plus en plus timide.

 

La Pointe de Tardevant est une magnifique course de ski de randonnée, malgré sa fréquentation importante. Le final sur la crête donne un caractère spécial à la sortie, où l'impression d'être perché entre ciel et terre prend tout son sens !

Carte

N.B. Les légendes présentes dans les galeries désignent toujours les sommets les plus visibles, de gauche à droite.
Toutes les photos sont non retouchées et prises par Hugo Haasser ou ses amis, excepté celles de l'onglet "Projets".