Monte Cinto (2706m)

11 septembre 2018, Corse, France

 

Itinéraire : par le cirque de Trimbulacciu

Configuration : aller-retour

Départ : plateau du Stagnu

Orientation principale : nord-ouest

Cotation randonnée : T4

Dénivelé positif : 1600 mètres

Conditions rencontrées : bonnes

Fréquentation : très fréquenté​

Compagnon : /

Présentation du sommet

 

Le Monte Cinto, appelé "Monte Cintu" par les locaux, constitue le plus haut sommet de la Corse. Trônant au nord-ouest de l'île, dans le massif éponyme, la montagne se situe entre les communes d'Asco au nord et de Lozzi au sud. D'une altitude égale à 2706 mètres, il est accessible par une variante alpine du célèbre GR20. De l'été 2015 à celui de 2018, le Cirque de la Solitude a été fermé, suite à un éboulement majeur. Ce dernier, ayant eu lieu le 10 juin 2015, a causé la mort de sept randonneurs.

Le versant nord, depuis le plateau de Stagnu, constitue désormais l'option la plus sûre. Cependant, il s'agirait d'une ascension technique, où la totalité du dénivelé s'effectuerait sur un terrain chaotique. Passant actuellement mes vacances en Corse, dans l'appartement familial proche de Calvi, je désire gravir le toit de l'île. Les températures grimpant en flèche durant la journée, je partirai très tôt, afin d'atteindre le Monte Cinto par des températures raisonnables.

Galerie

Récit de l'ascension

 

Je pars de la marina de Sant'Ambroggio, vers cinq heures et demi du matin. Je traverse les gorges d'As au petit matin, avant de gagner le plateau de Stagnu. En garant la voiture, je m'émerveille devant le Capu et le Colonne di a Marcia.

Prêt, je débute mon ascension en pénétrant directement dans une forêt, accueillant de nombreux pins laricio. Il s'agit d'une espèce endémique de Corse.

À la sortie des bois, je suis toujours les traces rouges et blanches du GR20. J'arrive naturellement dans le magnifique cirque de Trimbulacciu. ses magnifiques sommets élancés. De gauche à droite, nous pouvons citer le Capu Falu, le Capu Larghia et la Punta Minuta.

Tour Penchée

La Pointe d'Éboulis, noire de monde, est enfin gagnée ! Ici, une vingtaine de personnes profitent de la vue. C'est ici que je quitte l'itinéraire classique du GR20, en suivant un panneau qui indique le Monte Cinto. La fréquentation diminue ainsi fortement.

J'atteins le toit de la Corse vers midi et demi ! Une quinzaine de personnes sont déjà sur les lieux. Au nord-ouest, je distingue la Mer Méditerranée et la baie de Calvi. D'ici, il est d'ailleurs difficile de distinguer le bleu du ciel et celui et celui de la mer ! Au sud-est, le lac de Au sud-ouest, la magnifique Paglia Orba se dresse fièrement !

Après avoir profité de ces lieux privilégiés, j'entame la longue descente qui m'attend. De manière très efficace, je retourne à la Pointe des Éboulis, tout en faisant attention à mes appuis. En effet, il sera

Le Mont Cinto 

 

 

 

Carte

N.B. Les légendes présentes dans les galeries désignent toujours les sommets les plus visibles, de gauche à droite.
Toutes les photos sont non retouchées et prises par Hugo Haasser ou ses amis, excepté celles de l'onglet "Projets".