Mont de Grange (2432m)

13 mars 2016, Chablais, France

 

Itinéraire : couloir du Pertuis

Configuration : aller-retour

Départ : Crêt Béni

Orientation principale : nord-ouest

Cotation descente : 5.1

Exposition : 2

Conditions rencontrées : bonnes

Dénivelé positif : 1440 mètres

Compagnons :

  • Fabien Chevallay

  • Julie Navillod

  • Jérémy Perrin

Présentation du sommet

 

 

Le Mont de Grange est une cime appartenant au Chablais, située à proximité de la frontière franco-suisse. Relativement isolée, elle domine le val d'Abondance et est perchée entre le village éponyme et Châtel. Souvent considérée comme le point culminant du massif, c'est pourtant la montagne des Hauts-Fort qui lui pique la vedette, ayant une trentaine de mètres supplémentaires. Le Mont de Grange offre une multitude d'itinéraires, réalisables toute l'année, à pied ou à skis.

 

Le Couloir du Pertuis se présente comme la voie la plus raide à skier. Orientée nord-ouest, elle est incliné à 40 degrés dans sa partie inférieure puis se redresse jusqu'à 50 degrés sous le sommet de la cime. Étant originaire de Thonon-les-Bains, cela fait un petit moment que ce couloir chablaisien me trottait dans la tête. Je propose à mon ami Fabien, connaissant le massif comme sa poche, de m'accompagner. Julie & Jérémy, deux copains de Savoie, se joindront à la sortie.

 

 

 

Galerie

Récit de l'ascension

 

 

Suite à un co-voiturage depuis Thonon-les-Bains avec Fabien, nous arrivons à la Chapelle d'Abondance. Au pied du télésiège de Crêt Béni, point de départ de l'ascension, je constate que la météo n'est en rien exceptionnelle. Sans baisse de motivation, nous retrouvons Julie et Jérémy partis d'Annecy, avant de débuter la montée.

 

Pour rejoindre le couloir du Pertuis, il est tout d'abord nécessaire de prendre de la hauteur sur les pistes du domaine skiable, durant 600 mètres de dénivelé environ. Au sommet du téléski de la Combe, la prochaine étape consiste à gagner les chalets de Pertuis. En amont des petites bâtisses, la prochaine étape se déroule dans la combe de Pertuis. C’est à cet instant que nous franchissons une mer de nuages et que le soleil fait son apparition, l'ambiance devient magique !

 

Motivés au maximum, nous bifurquons à gauche, dominés par l’arête de Bel Air, jusqu’au début des difficultés. Skis sur le sac et crampons aux pieds, nous nous engageons dans l’étroit couloir du Pertuis, qui devient de plus en raide au fur et à mesure. Quelques ressauts sont présents et nous décidons de sortir sous l'antenne sommitale caractéristique, dans la branche centrale.

 

Sur l'un des plus hauts sommets du Chablais, la vue est incroyable et la mer de nuages rend le spectacle encore plus beau ! J'étais déjà venu en été sur cette montagne mais en hiver, je dois avouer que les environs se font encore plus esthétiques. Le Mont Blanc, plus au sud se démarque encore et toujours. À l'est, c'est la face nord impressionnante des Dents du Midi qui en impose. Beaucoup de skieurs, provenant de la voie normale, nous rejoignent.

 

Après quelques photos indispensables, nous sommes prêts à skier du raide. Nous nous engageons à gauche du sommet pour éviter certains ressauts rocheux puis enchainons les virages sautés. Les bonnes conditions de neige rendent les choses plus faciles. Revenus dans la combe de Pertuis, cette dernière offre aujourd'hui une poudre de rêve ! Il suffit ensuite de se laisser glisser sur les pistes, jusqu'à la voiture.

 

Le Mont de Grange est un belvédère sur les Alpes franco-suisses et mérite un aller-retour, même par sa voie normale ! Le couloir du Pertuis lui, est devenu un classique en pente raide chablaisienne et l'ambiance qu'il propose est saisissante !

 

 

 

Carte

N.B. Les légendes présentes dans les galeries désignent toujours les sommets les plus visibles, de gauche à droite.
Toutes les photos sont non retouchées et prises par Hugo Haasser ou ses amis, excepté celles de l'onglet "Projets".