Grande Dent de Morcles (2968m)

30 mars 2014, Alpes vaudoises, Suisse

 

Itinéraire : voie normale

Configuration : aller-retour

Départ : Ovronnaz

Orientation principale : sud-est

Cotation descente : 2.3

Exposition : 1

Conditions rencontrées : bonnes

Dénivelé positif : 1550 mètres

Compagnon : Mylène Deffrennes

 

 

 

 

 

Présentation du sommet

 

 

La Grande Dent de Morcles est une montagne des Alpes vaudoises, entièrement située en territoire suisse. Cette dernière domine sa voisine, la Petite Dent de Morcles, mais aussi la vallée du Rhône de plus de 2500 mètres. Ce couple de sommets constituent un belvédère unique sur son propre massif mais aussi sur celui du Chablais, du Mont-Blanc et sur les imposantes Dents du Midi perchées juste en face. Le point culminant de la Grande est accessible par de nombreux sentiers, la plupart d'origine militaire.

 

Sa voie normale est une ascension classique, réalisable à pied comme à ski. Elle se dessine en versant sud-est et domine la station thermale d'Ovronnaz. L'itinéraire peut s'écourter en prenant une remontée mécanique jusqu'à 2166 mètres, menant directement les prétendants du sommet au col de Forcle. En cette saison avancée, je propose à Mylène d'aller découvrir ce coin des Alpes suisses, offrant de nombreuses possibilités en termes de ski de randonnée.

 

 

 

Galerie

Récit de l'ascension

 

 

Nous gagnons les hauteurs du charmant village d'Ovronnaz, tôt dans la matinée. L'ascension débute premièrement sur un chemin forestier, d'ores et déjà peuplé de randonneurs. Une piste de ski s'en suit, dominée par les cimes notables du coin trônant plus au nord. Parmi elles, je reconnais les silhouettes rocheuses de la Dent Favre, du Petit et du Grand Muveran. Vers 1700 mètres d'altitude, une combe au sud-ouest doit être remontée, jusqu'au lieu-dit du Petit Pré.

Une fois celui-ci sous nos pieds, il est nécessaire de continuer en direction du nord-ouest. Nous laissons le col de la Forcle et ces remontées mécaniques à notre droite, avant de s'engager sur le vaste replat d'Euloi. Celui-ci mène naturellement au col de Fenestral, situé en amont. Le temps se couvre légèrement, mais rien de bien menaçant pour continuer cette belle excursion en altitude. Je reconnais la Tita Seri, proéminence rocheuse qui émerge au milieu de ce désert de neige. Quelques conversions faciles sont nécessaires pour venir à bout du col cité précédemment.

 

À Fenestral, il est nécessaire de déchausser pour traverser un segment d'arête neigeux. La crête vient ensuite buter contre un escarpement rocheux. L'obstacle se contourne sur le flanc gauche, par une pente raide. Une fois les difficultés franchies, les skis sont refixés aux pieds. L'objectif apparait enfin droit devant, la Grande Dent de Morcles et sa face sud-est. Nous traversons un second replat au nord-ouest et prenons de la hauteur rapidement dans le versant proprement dit.

 

Sur le point culminant, la météo est mitigée mais heureusement, la visibilité reste correcte ! Les Dents du Midi et le lac Léman sont toujours de la partie. Les autres sommets du massif, tels que le Petit et le Grand Muveran sont également présents. Malheureusement, du côté valaisan, les géants alpins ne sont plus visibles. Le sommet, marqué d'une esthétique croix métallique, accueille aujourd'hui un bon nombre de skieurs.

 

Quelques photos plus tard, nous enlevons les peaux de phoque et débutons le retour à la civilisation. Il est préférable d'éviter le col de Fenestral en descente, le terrain n'étant pas très skiant. Ceci est rendu possible grâce aux grands alpages sur sa gauche, menant directement à Euloi. Quelques portions sont excellentes et la voiture est rapidement gagnée, 1500 mètres plus bas !

 

La Grande Dent de Morcles se prête parfaitement à la pratique du ski de randonnée. Son versant sud-est offre de longues pentes homogènes, idéales pour les sports de glisse ! De plus, le panorama sommital saura combler la majorité des personnes aimant les paysages d'altitude !

Carte

N.B. Les légendes présentes dans les galeries désignent toujours les sommets les plus visibles, de gauche à droite.
Toutes les photos sont non retouchées et prises par Hugo Haasser ou ses amis, excepté celles de l'onglet "Projets".