Dents de Lanfon (1824m)

09 septembre 2012, Bornes/Aravis, France

 

Itinéraire : traversée classique des arêtes

Configuration : boucle

Départ : le Villards Dessus

Orientation principale : sud

Cotation alpinisme : PD-

Engagement : II

Place dans la cordée : en tête

Conditions rencontrées : bonnes

Dénivelé positif : 980 mètres

Compagnon : Pierre Credoz

 

 

 

 

Présentation du sommet

 

 

Les Dents de Lanfon représentent un petit chainon montagneux, appartenant au massif des Bornes. La muraille rocheuse domine de plus de 1400 mètres l'esthétique lac d'Annecy, sur sa rive orientale. Du sud au nord, elle est composée de cinq sommets distincts; la pointe sud, la deuxième et troisième dents et enfin, la dent centrale et la nord. Malgré leurs aspects élancés et leurs nombreuses voies d'escalade qui se dessinent en face ouest, il est possible de gravir la plus haute, la centrale, par une longue randonnée en versant est.

 

La traversée classique des arêtes elle, s'apparente plus à une course d'initiation à l'alpinisme. Pour ceux qui désirent réaliser cette sortie sans prendre de risque, il est nécessaire de progresser encordés et de sécuriser certains passages durant l'ascension. Je propose à mon ami Pierre de m'accompagner sur cet itinéraire, réputé très esthétique et jouissant d'une position centrale pour admirer ce coin privilégié de Haute Savoie.

 

 

 

Galerie

Récit de l'ascension

 

 

Arrivés à Villards Dessus, nous nous élevons premièrement dans un sous-bois par le vallon du Nant d'Alex, sur une large piste carrossable. Sous des températures matinales, nous gagnons les chalets de l'Aulp Riant Dessous, perchés au beau milieu un grand alpage. D'ici, la vue se dégage et les Dents de Lanfon ainsi que la Pointe de Talamarche trônent de part et d'autres.

 

Rapidement, le col de Frête est rejoint par un sentier balisé, pendant que les températures commencent à monter. Au nord-ouest, nous nous dirigeons vers le pied de l'imposante pointe sud. Pour accéder à l'arête sommitale, un couloir équipé de mains courantes doit être franchi. Pierre et moi-même accédons à une brèche située entre la dent méridionale et la deuxième dent, gravie dans la foulée.

 

Nous prenons une vire à l'est puis escaladons directement la troisième dent sans difficulté majeure. Le passage le plus impressionnant, un chemin très étroit surplombant le précipice de la face ouest, nous fait face. Je passe en tête et sécurise le tronçon, à l'aide de quelques angles. Sous le passage clef, l'ultime ressaut rocheux en face est, nous tirons une longueur.

 

C'est vers midi que le sommet central, le point culminant des Dents de Lanfon, est atteint. Heureux, nous restons une quinzaine de minutes pour profiter et immortaliser le spectacle. La vue sur le lac d'Annecy, que l'on voit en totalité, est sublime.

 

Pour la descente, il est préférable de suivre la sente bien cairnée qui se dessinant au nord, avant de tirer légèrement à l'est. Ensuite, trois passages patinés doivent être désescaladés avant de se laisser guider par le sentier de randonnée qui ramène aux chalets de l'Aulp Riant Dessous.

 

Cette traversée est magnifique et constitue sûrement le plus beau belvédère pour admirer le lac d'Annecy ! Pour les randonneurs aguerris, les alpinistes débutants ou les amateurs de beaux paysages, elle conviendra parfaitement.

 

 

 

Carte

N.B. Les légendes présentes dans les galeries désignent toujours les sommets les plus visibles, de gauche à droite.
Toutes les photos sont non retouchées et prises par Hugo Haasser ou ses amis, excepté celles de l'onglet "Projets".